Radu FOCSA artiste peintre en Provence

ATELIER EXPOSITION de Radu FOCSA à GORDES en Provence


CONTACT
GALERIE
ATELIER
EXPOSITIONS RECENTES
NEWSLETTER INSCRIPTION
 
 
Partager -
Partager -
 LE DISCOURS ARTISTIQUE
A propos de la technique.

Pour la peinture de paysage, j’utilise de l’huile sur des supports en toile de lin, tendue sur châssis.
A l’extérieur une simple palette en carton que je me fabrique moi même fait l’affaire.
La couleur est étalée sur la toile avec le couteau que j’utilise soit à plat soit sur tranche.

Je travaille la plus part du temps en extérieur en prise directe avec le sujet.
Je commence par une esquisse rapide avec un jus à l’acrylique, qui à le double avantage, de fixer les valeurs rapidement et de sécher très vite.
Cependant, à l’extérieur les formats sont limités à maximum 80 x 100 cm !

Le travail en extérieur sur des petits formats permet de saisir l’émotion du moment.
Travailler dans l’urgence du changement de la lumière, ou dans l’urgence de la fatigue du modèle, oblige d’aller plus vite vers l’essentiel.

La notion de rapidité de mise en œuvre est importante.
Donc plus de brosses et autres pinceaux, mais des couteaux à peindre.
Peu de couleurs dans mon sac, seulement quelques tubes de couleurs primaires, du blanc, du bleu ultramarine et une palette en carton que je me suis fabriqué moi même.
J’utilise un chevalet trépied en métal.
RESSENTI ARTISTIQUE
Il n’y a pas toujours de message dans une de mes œuvres.
Je veux juste transmettre l’émotion  ressentie lorsque je me  trouve devant le sujet et regarde le paysage avec ses champs en patchwork et cette richesse de couleurs.

Devant la toile en gestation, il y a une relation qui se crée entre la toile et le peintre, une sorte de dialogue.
En posant mes touches de couteau, je suis en train de structurer l’espace avec la couleur afin d’obtenir la lumière.

Je suis toujours à la recherche du meilleur angle pour faire ressortir la lumière.
Le jeu entre les ombres et les lumières est ce qu’on à trouvé de mieux pour représenter la troisième dimension sur un support qui lui n’as que deux.

LES ESQUISSES
Pendant mes déplacements  mon cahier d’esquisses, (sketch-book) ne me quitte jamais. C’est comme une camera qui me permet de saisir rapidement les lignes du motif. Très souvent, lorsque j’ai du interrompre mon travail, je rajoute les ombres plus tard avec un lavis.
CopyRight RADU FOCSA
LIENS
DISCOURS ARTISTIQUE
MECENAT D'ART
MENTIONS LEGALES